10 min de lecture

Je vous avais déjà informé sur l’importance du sport pour vivre longtemps en bonne santé. Je laisse ci-dessous la parole à Jenny du blog boostez-votre-forme.com qui va vous présenter sa vision du sport et de la confiance en soi.

boostez-votre-forme.com

Sport et confiance en soi

La confiance en soi…. Un énième article sur un sujet qui fait l’objet aujourd’hui de nombreuses conférences, qui fait même la fortune de nombreux coachs en développement personnel, ou encore l’unique thématique de certains magazines ou best-seller !

Alors ok, je vous l’accorde, je ne fais pas dans l’originalité car s’il y a bien une notion qu’on ne cesse de nous rabâcher depuis peu, et bien c’est celle-ci “ l’importance d’avoir confiance en soi “, “Comment développer la confiance en soi ? “, “ Reprenez confiance en vous “…J’ai même peur que cette qualité finisse par être galvaudée….

Phénomène de mode et de société ? Peut-être mais avant tout la preuve que nous souhaitons redevenir pleinement acteur de notre vie et de notre bonheur alors que nous avons traversé une période principalement centrée sur la consommation dans laquelle la notion de développement personnel n’avait pas vraiment sa place.

Et aujourd’hui, alors que nous aspirons tous à être heureux, et bien nous nous apercevons que la confiance en soi est au cœur de cette culture du bien-être et du bonheur.

Et si je me permets d’écrire cet article, ce n’est surtout pas pour faire un énième billet sur le sujet, c’est parce que je peux vous dire que je suis bien placée pour vous parler de la chose et que j’avais envie de partager mon expérience avec vous en souhaitant que cela puisse aider ou provoquer un déclic ou une prise de conscience.

 

Faisons les présentations…

Comme le chantait si bien Balavoine, “J’me présente, je m’appelle Jenny…” et je suis danseuse, chorégraphe, meneuse, professeur des métiers de la Forme, instructeur Fitness et Pilates, formatrice, coach personnel… Bref je ne vous dis pas tout ça pour me vanter mais juste pour vous faire comprendre que je fais un métier qui m’oblige à me mettre en avant, à être devant un public (parfois très nombreux), à parler en public sans forcément avoir préparé en amont ce que je vais dire, à prendre des risques, à sortir de ma zone de confort., un métier qui demande un minimum de confiance en soi.

Et je peux vous dire que la confiance en soi, je ne suis pas née avec, loin de là puisqu’au grand désespoir de ma maman, j’étais une enfant d’une grande timidité ce qui faisait de moi une véritable petite sauvage. J’étais incapable de parler avec les autres, que ce soient des enfants ou des adultes, j’ai passé ma scolarité soit à m’enfuir de l’école, soit à pleurer, soit assise seule dans un coin le pouce dans la bouche.

Je démarre donc avec un sacré handicap, je suis incapable de participer à une activité quelconque, partir une journée en voyage scolaire est juste un calvaire pour tout le monde, je suis tout simplement malheureuse et ma maman aussi, surtout qu’on ne cesse de lui dire qu’en grandissant, cela va devenir franchement problématique. Et puis un jour, en visite chez un médecin, ce dernier lui dit qu’il serait bien de me sociabiliser et de travailler sur ma timidité en me faisant pratiquer une activité sportive.

C’est donc parti pour une année de GRS, une torture pour moi (j’ai toujours aussi peur des autres surtout qu’il y a des enfants sourds et muets qui poussent des cris effrayants pour me témoigner leur envie d’être mon ami), pour les monitrices et ma mamie.

Je me sens nulle, bête, idiote ce qui me rend incapable de produire quoi que ce soit. Au bout de 18 mois, c’est l’abandon mais je grandis et il faut vraiment faire quelque chose pour m’aider à développer un minimum de confiance en moi car ça devient vraiment très compliqué à gérer. On décide donc de m’inscrire dans un cours de danse modern’ jazz et là,…ma vie va changer !

Petit à petit, au fur et à mesure des cours et des spectacles et alors que je ne pensais pas me révéler particulièrement douée, je découvre le plaisir d’oser, de tenter, d’essayer, d’échouer mais de recommencer quand même pour finir par réussir, je découvre le goût de l’effort, la satisfaction de soi, la notion d’objectif, l’envie de faire de mon mieux. L’activité en elle-même, la relation musique/mouvement, le professeur y sont forcément pour quelque chose certes mais aimer pratiquer cette activité me permet tout simplement de développer et d’éduquer la confiance en soi et je ne remercierais jamais suffisamment ma maman d’avoir insisté pour me faire faire du sport.

En effet,sans ça, je pense que je ne me serais jamais autant réalisé sur le plan professionnel…. et je ne serais jamais devenue ce que je suis aujourd’hui.

 

Le sport, un formidable outil pour la confiance en soi

La confiance en soi n’est pas un don de la Nature, c’est une qualité qui se développe, se travaille et s’entretient. Il y a de nombreuses façons de cultiver cette qualité, de nombreuses activités à pratiquer, je vais m’attarder sur celle qui a fonctionné pour moi, la pratique d’un sport.

 

Le sport, vecteur de bien-être

Et oui, pour faire simple, la pratique d’une activité physique quelle qu’elle soit permet de décupler le phénomène de bien-être. En évacuant stress, tensions, colère, agressivité, bref toutes les émotions négatives qui peuvent nous animer, on limite la sécrétion de cortisol et on décuple la production d’hormones dites du plaisir ou du bonheur (endorphines, adrénalines, noradrénalines).

En matière de bien-être, de nombreuses études ont démontré que le sport était sur la première marche du podium et restait le meilleur moyen de développer cet état physique et psychique. Et plus une personne va éprouver ce sentiment de bien-être, plus elle a de chance d’avoir davantage confiance en elle plutôt qu’une autre qui se sent mal dans sa peau, dans sa tête et donc dans sa vie.

 

Le sport pour se sentir bien dans son corps

Faire du sport, c’est aussi voir sa silhouette changer, s’affiner, devenir plus ferme, tonique, amaigrie ou dessinée, ce qui est un formidable moyen de se sentir bien dans sa peau, d’apprécier l’image renvoyée par le miroir au sortir de la douche. Et l’apparence, sans narcissisme aucun, ça reste un formidable moyen pour avoir confiance en soi !

Être bien dans son corps conditionne en grande partie nos actes, nos dires, notre façon d’être, de faire et de nous tenir et tout ceci joue un grand rôle dans la manière dont les autres vont nous percevoir, nous accorder du crédit, nous faire confiance. Avoir confiance en soi, c’est donner confiance aux autres, avoir la confiance des autres, c’est décupler la confiance en soi, c’est un cercle vertueux !

 

Le sport pour se recentrer sur soi

Faire du sport, c’est prendre du temps pour soi, s’accorder un moment à soi, et donc se donner un minimum d’importance ! Il n’y a bien que l’Oréal pour nous dire que nous le valons bien, parce qu’aujourd’hui, nous sommes plutôt dans une société où l’individu en tant que tel n’est pas toujours reconnu à sa juste valeur, surtout dans le monde du travail.

Alors se remettre au centre des choses, se rappeler que le plus important, c’est soi, voilà un excellent moyen de lutter contre cette société qui nous malmène, nous stresse et parfois nous effraie. Et se recentrer sur soi, passer du temps avec soi-même est là encore un excellent moyen de développer la confiance en soi.

 

Le sport pour l’auto-satisfaction

Faire du sport, c’est se lancer un défi, des objectifs et se donner les moyens d’y parvenir. Rien de tel que de se mettre en situation de réussite pour gagner de la confiance en soi. Alors bien évidemment, il n’est pas question de se lancer le défi de courir un marathon si l’on démarre le running, il faut rester raisonnable et procéder crescendo mais se dire “Cette semaine, je suis capable de courir 15 minutes sans m’arrêter” pour évoluer vers “ dans 1 mois, je cours un 5 km “, poursuivre par “ je veux faire 50 minutes sur mon premier 10km “… ça peut effectivement aboutir à “ Je prépare le semi-marathon de…”

Mais finalement dans l’histoire, le plus important ce n’est pas la compétition, c’est la satisfaction de soi que peut procurer le sport, satisfaction de sa séance, d’être crevée à la fin mais heureux de l’avoir fait, trop content de se sentir si bien, d’avoir le sentiment de s’être libéré de quelque chose, satisfaction de voir que l’on progresse, que l’on s’améliore, que l’on fait de mieux en mieux ! Cette satisfaction de soi, c’est une forme de reconnaissance de soi à soi, reconnaissance qui fait cruellement défaut dans le monde de l’éducation et du travail où la politique de l’humiliation et du dénigrement sont malheureusement souvent de mise.

Et pourtant, se sentir fière de soi reste un excellent moyen de développer la confiance en soi.

 

Le sport pour sortir de sa zone de confort et se surpasser

Il est très difficile de sortir de sa zone de confort, d’aller vers l’inconnu, d’oser des choses nouvelles, de se motiver pour se surpasser parce que c’est tellement plus simple et
confortable de rester dans ses habitudes et de ne pas prendre de risque. Seulement, quand on réussit à le faire, sachez que le sentiment éprouvé d’avoir osé est juste formidable ! Plus on ose dans la vie, plus on gagne en confiance en soi, plus on gagne en confiance en soi, plus on ose, là-encore c’est un cercle vertueux !

Je pense qu’il n’y a pas que le sport qui offre la possibilité d’acquérir de la confiance en soi, méditation, théâtre, musique, exercices de coaching sont également de formidables outils. Néanmoins, il n’y a que le sport qui permettent de développer tous les vecteurs dont je te parle ci-dessus, et qui ont tous le pouvoir d’améliorer cette fameuse confiance en soi.

Certes, il y a certaines disciplines sportives comme les arts martiaux ou la danse davantage réputées pour améliorer cette qualité mais je pense que la priorité reste avant tout de pratiquer une activité avec plaisir. Mais il est donc temps de voir le sport autrement, de le voir comme un outil, un remède et de s’y mettre franchement.

Reprenez confiance en vous, faites du sport !