12 min de lecture

Après avoir vu pourquoi l’or mérite une place dans votre patrimoine, je vais vous exposer dans cet article la liste de toutes les pièces en or d’investissement dignes de ce nom. Idéalement, ces pièces doivent avoir un titre en or de 900 ‰ ou plus, avoir été frappées récemment (< 200 ans) avec un gros tirage, être connues de la plupart des autres investisseurs, avoir une prime faible à l’achat, avoir une fiscalité intéressante à la vente (jetons ou pièces à cours légal), avoir un état d’usure SPL (anciennes pièces) ou FDC (pièces récentes) et avoir un poids de 1 ou ½ d’once (pièces récentes).

 

Cet article fait suite à Or, une assurance anti-crise (partie 1) et se poursuit avec Comment acheter et stocker vos pièces d’or ? (partie 3).

(Avertissements : demandez toujours l’avis d’un professionnel en gestion de patrimoine pour savoir si mes conseils sont compatibles avec votre situation personnelle. En effet, un conseil d’investissement peut être pertinent pour une personne mais pas pour une autre. C’est pourquoi je ne peux pas vous garantir un quelconque résultat.)

 

La Monnaie de Paris

Anciennement, la Monnaie de Paris était le seul organisme public de l’état français habilité à frapper la monnaie nationale officielle. Aujourd’hui, elle garde ce statut uniquement pour les pièces d’euros en métal. A côté de ça, elle édite aussi des pièces commémoratives en métaux précieux à faibles tirages. On pourra trouver des symboles de la nation ou bien les personnages d’un petit village gaulois qui résiste encore et toujours à l’envahisseur romain. Attention, toutes ces pièces ne sont pas classées « investissement » mais bien « collection ». Par exemple, les pièces en argent ont souvent un titre de seulement 333 ‰. De plus, toutes ces pièces sont vendues avec une prime exorbitante qui disparaîtra en cas de crise. Leur faible tirage les rendra aussi très peu liquide. En résumé, n’achetez surtout pas de pièces frappées récemment par la Monnaie de Paris car elles sont destinées uniquement à la collection.

 

La sélection finale

Voici la liste de toutes les pièces et les jetons en or qui répondent aux différents critères énumérés précédemment.

 

  • Le Napoléon 20 Francs, type « Marianne Coq » avec la tranche « Liberté, Égalité, Fraternité » (pièce française démonétisée, millésimes 1907 à 1914, titre 900 ‰, poids 6,45 g)

pièce d'or d'investissement

C’est la pièce emblématique de la France. Son titre la classe parmi les pièces de circulation. Elle n’a pas cours légal vu qu’elle a été démonétisée. Même si elle a un poids inférieur à ½ d’once, sa prime est très basse du fait de son gros tirage. Elle a été refrappée entre 1951 et 1960 avec les mêmes dates d’origine pour atteindre un tirage global de près de 117 millions d’exemplaires. Il est aujourd’hui très courant de trouver des pièces issues de la refrappe en qualité SPL. Son gros tirage ainsi que la date récente de refrappe (1950-1960) font que cette pièce a une très bonne notoriété en France et dans les pays voisins. C’est la pièce idéale pour être utilisée en réel, de main en main.

Pour les investisseurs avertis, vous pouvez aussi cibler les Napoléon 20 Francs type « Cérès », « Napoléon III Tête Nue / Tête Laurée », « Génie IIIème République » et Marianne Coq avec la tranche « Dieu Protège la France ».

Le Napoléon 10 Francs type « Marianne Coq » est aussi intéressant (pièce française démonétisée, millésimes 1899 à 1914, titre 900 ‰, poids 3,22 g). Aussi appelé « Demi-napoléon », cette pièce a eu un gros tirage même si elle n’a pas été refrappée en 1951/1960. Son intérêt est qu’elle permet de jouer à fond sur le différentiel de prime en cas de crise (un peu plus spéculatif que son aînée). En effet, on peut la trouver facilement aujourd’hui avec une prime faible. En cas de crise, sa prime va augmenter plus fortement que celle de la 20 Francs.

 

  • Le 20 Francs suisse Vreneli (pièce suisse refrappée sous forme de jeton avec le millésime 1935L, 1947 et 1949, titre 900 ‰, poids 6,45 g)

jeton en or d'investissement

C’est une pièce qui était à l’époque l’équivalent suisse du Napoléon 20 Francs. Bien que démonétisée, elle a été refrappée entre 1945 et 1949 avec les millésimes 1935L, 1947 et 1949. Comme il est facile de différencier les refrappes des pièces d’origine, ces refrappes sont considérées comme des jetons. La fiscalité est donc meilleure sur ces millésimes.

Notez que les refrappes du Napoléon 20 Francs entre 1951 et 1960 sont identiques à leurs pièces d’origine (1907-1914). On ne peut donc pas les différencier, c’est pour ça que les refrappes sont considérée (à tort) comme des pièces démonétisées, et pas comme des jetons.

 

  • Le Souverain 1£, type « Elizabeth II » (pièce anglaise à cours légal, millésimes 1957 à 1982 ou de 2000 à nos jours, titre 917 ‰, poids 7,99 g)

pièce d'or d'investissement

C’est une pièce très prisée en Angleterre. Elle était la plus connue au monde jusque dans les années 1930, avant la suprématie du Dollar américain. Elle a accompagné les anglais sur 1 000 ans de leur histoire et a été l’un des points-clés de l’Empire britannique à son apogée. Cette pièce était tellement respectée que durant la seconde guerre mondiale, les soldats américains et britanniques en avaient toujours au moins une sur eux afin de garantir leur liberté quel que soit le pays dans lequel ils rencontraient des difficultés. C’est aussi la pièce qui a été la plus achetée en Grèce en 2014 et 2015 par les citoyens au vu de la situation économique du pays. On s’intéressera aux pièces de 1957 à 1982 qui ont eu un très gros tirage, ou bien à celles frappées de 2000 à nos jours (les pièces frappées entre 1982 et 2000 étaient destinées à la collection).

Pour les investisseurs avertis, vous pouvez aussi cibler les Souverains type « Georges V » (1911 à 1932) qui ont une faible prime également.

 

  • La Britannia 100 pounds (pièce anglaise à cours légal, millésimes 2013 à nos jours, titre 999,9 ‰, poids 1 once)

pièce d'or d'investissement d'une once

Moins connue que le Souverain, la Britannia est la nouvelle pièce anglaise spécifiquement créée pour la thésaurisation avec son poids d’une once et son titre de 999,9 ‰. Cette pièce est frappée depuis 1987 mais son titre était de 917 ‰ jusqu’en 2012, donc préférez les millésimes de 2013 et plus. Elle a pour vocation à concurrencer le Krugerrand sud-africain et l’Eagle américain. Elle existe aussi sous forme de ½ d’once (50 pounds) et moins. Le Souverain était plutôt du même acabit que le Napoléon 20 Francs.

 

  • Le Krugerrand (pièce Sud-africaine à cours légal, millésimes 1970 à nos jours, titre 917 ‰, poids 1 once)

pièce d'or d'investissement d'une once

Cette pièce était la référence au niveau mondiale en termes d’or d’investissement dans les années 1960-1980, car l’Afrique du Sud était alors le 1er producteur mondial d’or. Bien qu’ayant un titre de 917 ‰, sont poids d’une once la classe parmi les pièces de thésaurisation. Elle existe aussi sous forme de ½ d’once et moins.

 

  • L’American Gold Eagle 50$ (pièce américaine à cours légal, millésimes 1986 à nos jours, titre 917 ‰, poids 1 once)

pièce d'or d'investissement d'une once

Cette pièce a été créée pour contrer le Krugerrand à partir de 1985 dans la logique américaine de l’embargo contre l’Afrique du Sud à l’époque de l’Apartheid. Elle est devenue au fil du temps l’une des pièces de référence dans le marché actuel de l’or d’investissement. Elle cumule un très gros tirage avec une forte demande des investisseurs. Elle existe aussi sous forme de ½ d’once (25$) ou moins.

Pour les investisseurs avertis, vous pouvez aussi cibler les anciennes pièces américaines démonétisées type 10$ indien et 20$ Liberty de Saint-Gaudens, ainsi que la 20$ Liberty-Head « Double Eagle » de Longacre (toutes ont un titre de 900 ‰ et permettent de jouer sur le différentiel de prime comme avec le Napoléon 10 Francs « Marianne Coq »).

 

  • La Buffalo 50$ (pièce américaine à cours légal, millésimes 2006 à nos jours, titre 999,9 ‰, poids 1 once)

pièce d'or d'investissement d'une once

Cette pièce a été créée juste avant la crise des « subprimes » de 2007-2008 pour répondre à la demande en pièces d’or des investisseurs américains. Son principal intérêt face à l’Eagle est d’avoir un titre de 999,9 ‰ plus destiné à la thésaurisation. Elle existe aussi sous forme de ½ d’once (25$) ou moins.

 

  • La Maple Leaf 50$ (pièce canadienne à cours légal, millésimes 2013 à nos jours, titre 999,9 ‰, poids 1 once)

pièce d'or d'investissement d'une once

C’est aussi l’une des pièces de référence juste derrière la 50$ Eagle américaine. Le Canada est l’un des plus gros producteurs de métaux précieux. Visez les millésimes 2013 ou plus récents qui disposent d’une sécurité micro-gravée anti-faussaires supplémentaire (sinon, ciblez les millésimes de 2005 à 2012). Mieux, les millésimes 2015 et plus récents intègrent une 2ème sécurité anti-faussaires. Elle existe aussi sous forme de ½ d’once (20$) ou moins.

 

  • La Philharmonique de Vienne 100€ (pièce autrichienne à cours légal, millésimes 2002 à nos jours, titre 999,9 ‰, poids 1 once)

pièce d'or d'investissement d'une once

C’est la seule pièce d’or européenne d’une once à cours légal. C’est pour cela qu’elle est très demandée. Elle existe aussi sous forme de ½ d’once (50€) ou moins.

 

  • L’Australian Kangaroo 100$ (pièce australienne à cours légal, millésimes 1990 à nos jours, titre 999,9 ‰, poids 1 once)

pièce d'or d'investissement d'une once

L’Australie est aussi un gros producteur de métaux précieux. Le « Kangaroo» est connu pour avoir la face « kangourou » qui change chaque année de design. Cela donne un petit côté collection. Elle existe aussi sous forme de ½ d’once (50$) ou moins.

Il existe aussi la série « Lunar II » de pièces d’or australienne frappées en parallèle des « Kangaroo» (cours légal, millésimes 2008 à nos jours, titre 999,9 ‰, poids 1 once). Elles représentent les 12 signes du zodiaque chinois et ont aussi un petit côté « collection » comme les « Kangaroo ». La série déjà complète « Lunar I » (millésimes 1996 à 2007) est plus orientée « pièces de collection ». De même, la série « Nugget » (millésimes 1986 à 1989) est classée en « pièces de collection ».

 

  • Le Panda 500 Yuan (pièce chinoise à cours légal, millésimes 1982 à nos jours, titre 999,9 ‰, poids 1 once)

pièce d'or d'investissement d'une once

Tout comme le « kangourou » australien, la face « Panda » change de design chaque année. Elle existe aussi sous forme de ½ d’once (200 Yuan) ou moins. Attention, cette pièce va légèrement changer de caractéristiques à partir du millésime 2016 (seul le poids va varier, elle fera 30 grammes au lieu de 31,1 g). Donc les millésimes d’avant 2016 vont devenir dans pas longtemps des pièces de collection. Essayez d’acheter des vieux millésimes s’ils ont une faible prime et attendez quelques années pour les revendre. Sinon, visez les millésimes de 2016 ou après.

 

  • La Vera Valor (jeton français frappé par la société AuCoffre.com, millésimes 2012 à nos jours, titre 999,9 ‰, poids 1 once)

jeton en or d'investissement d'une once

Ce jeton est frappé par une société basée en France. Elle travaille avec le fondeur-affineur-essayeur Valcambi et le médailleur Faude & Huguenin. La particularité de ce jeton est d’être composé d’or respectant la charte « Clean Extraction » (Extraction sans mercure ni cyanure avec le moins d’impact possible sur l’environnement, respect des conditions salariales et sociales des travailleurs, interdiction de faire travailler les enfants). Il présente également un QR-code à l’arrière permettant d’identifier précisément chaque jeton produit. C’est un gros plus en terme de sécurité. Un code d’identification est gravé sur chaque jeton. Le certificat d’essai est aussi accessible via le QR-code.

Depuis 2013, un jeton de ½ d’once est aussi produit selon les mêmes caractéristiques à partir d’or recyclé cette fois (fondeur-affineur-essayeur belge Allgemeine et médailleur suisse Faude & Huguenin). Ces jetons de 1 once et de ½ d’once ne sont pas tributaires d’une monnaie papier, ni d’un pays en particulier. C’est donc un choix alternatif intéressant.

 

Sélection simplifiée

Je vous propose ici une sélection réduite si vous voulez aller à l’essentiel sans vous plonger dans les détails de chaque pièces en or disponible.

  • Pièces de thésaurisation (à stocker dans un coffre externalisé) : les pièces ayant la plus grande notoriété sont le Krugerrand (1 once) et l’American Gold Eagle 50$ (1 once). Les pièces ayant la plus grande sécurité sont la Maple Leaf 50$ (1 once) et la Vera Valor (1 once).
  • Pièces de circulation (à garder pas loin de chez soi) : pendant une crise, si vous envisagez d’utiliser des pièces d’or en direct de main en main, choisissez la pièce la plus connue dans le pays où vous habitez (Napoléon 20 Francs en France, Souverain 1£ au Royaume-Uni et dans tout le Commonwealth, 20 Francs Vreneli en Suisse, Philharmonique en Autriche et dans toute l’Europe, Maple Leaf au Canada, Gold Eagle aux USA, Krugerrand en Afrique du Sud, Panda en Chine, Kangaroo en Australie, etc.). Si possible, choisissez de petites pièces (entre 6 et 8 grammes maximum) pour pouvoir plus facilement les utiliser. Les poids de 1 once ou ½ d’once ne sont pas recommandés dans ce cas, par contre les poids de ¼ d’once ou moins sont pertinents ici.