6 min de lecture

Après mon article sur les produits chimiques à éviter dans les cosmétiques, voici les recettes DIY (Do It Yourself = fait maison) que nous utilisons chez nous avec ma femme. Je rappel que nous utilisons beaucoup de le site Aroma-Zone pour acheter les produits de base de nos recettes.

 

Dentifrice

1) Recette

Il faut éviter à tout prix les dentifrices au fluor, car c’est très nocif en cas d’ingestion. Voici une recette pour un dentifrice solide anti-caries ressemblant beaucoup à ce qu’on peut trouve dans le commerce :

Le xylitol est perçue comme du sucre et est mangé par les bactéries responsables des caries. Lors de la digestion, le xylitol se transforme en un poison qui tue ces bactéries de l’intérieur. La meilleur qualité de xylitol est issue d’un arbre appelé “Bouleau”.

Le lithothamne est issue d’une algue assez commune sur les côtes françaises qui est ensuite séchée et réduite en poudre. On peut également s’en servir comme d’un complément alimentaire en mélangeant une cuillère à café de lithothamne dans un verre d’eau et boire le tout. Cette poudre contient principalement du calcium et du magnésium, ainsi que toute une liste d’autres minéraux et oligo-éléments en petites quantités.

L’argile est connue pour ses propriétés d’absorption remarquables. Ça fait bien le ménage !

 

2) Alternatives

En cas de force majeur ou afin de ne pas être encombré lors d’un déplacement, une brosse à dent suffit. En effet, l’important c’est l’action mécanique. A la place du dentifrice, vous pouvez utiliser l’eau du robinet ou votre salive. En effet, la salive est l’un des meilleurs anti-bactérien connue pour la bouche tout en ayant un effet reminéralisant sur les dents. Et en plus, ça mousse tout seul !

Cela fait plus d’un an que je n’utilise plus que ma salive avec ma brosse à dent, et ça marche. Je fais un détartrage par an chez mon dentiste, et c’est bon. L’important, c’est d’avoir le bon geste et de se brosser les dents matin et soir à raison de 3 minutes à chaque fois. J’économise ainsi tout mon budget dentifrice.

 

Déodorant

Il faut éviter le plus possible les déodorants contenants des sels d’aluminium, car ceux-ci sont responsables d’une partie des cancers du sein. J’ai entendu du bien des déodorants de la marque Shmidt’s dont la composition me parait “safe” (ma femme en utilise un depuis peu). Il y a bien sûr plein d’autres marques intéressantes, je ne les connais pas toutes. Voici la recette que j’utilise personnellement pour mon déodorant (la texture finale est un peu solide) :

  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de sodium (freine le développement des bactéries)
  • 6 cuillères à soupe de fécule de maïs (Maïzena)
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree (antibactérien)
  • 3 cuillères à soupe d’huile de noix de coco (antibactérien)

 

Shampoing

Afin de ne pas abîmer les cheveux et le cuir chevelu, il est recommandé de ne pas laver ses cheveux trop fréquemment avec un shampoing. 1 ou 2 fois par semaine est l’idéal (les mouiller le reste du temps est suffisant). Sous la douche, faire 2 shampoings d’affilé sans temps de pose permet de bien nettoyer les cheveux sans trop les agresser.

Les recettes de shampoings liquides maison sont très simples. Il faut une base lavante neutre à laquelle on rajoute le ou les principes actifs qu’on désire utiliser en fonction de son type de cheveux (huiles essentielles, huiles végétales, colorants, etc.). Je vous laisse explorer les recettes proposées sur le site d’Aroma-Zone.

Il est encore plus simple de faire son shampoing sec maison. Il suffit d’utiliser sous forme de poudre de l’argile, de la fécule de maïs (Maïzena) ou du Rhassoul. Pas besoin d’y ajouter quoi que ce soit.

Afin de bien enlever les traces résiduelles de shampoing sur les cheveux, voici une recette très simple d’un après-shampoing à utiliser en fin de rinçage des cheveux : eau + 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre (bio / non-pasteurisé).

 

Autres astuces

1) Nourrir peau, cheveux & barbe

Peau (astuce n°1) : appliquer une huile sur peau mouillée après la douche mais avant le séchage (l’huile sera mieux absorbée sans laisser un effet gras sur la peau). Ça marche également avec la peau sous la barbe de ces messieurs.

Peau (astuce n°2) : appliquer un mélange à 50/50 d’aloe vera + une huile végétale sur peau sèche. L’huile sera mieux absorbée et l’aloe vera ne laissera pas cet effet de tiraillement sur la peau.

Cheveux : huile végétale + charlotte avant de se coucher + douche le lendemain matin. L’huile de coco est très réputée.

 

2) Entretien des oreilles

Les cotons-tiges sont à éviter, car ça ne fait que tasser tout au fond du canal de l’oreille. Mieux vaut les sprays spécialement dédiés aux oreilles (j’ai utilisé ce produit pendant longtemps). En premier, c’est bien d’aller voir son médecin traitant afin qu’il examine l’intérieur des oreilles pour voir s’il n’y a pas de bouchon. Il l’enlève s’il y en a un, puis on peut faire un entretien régulier chez soi.

Au lieu d’utiliser un spray, le mieux c’est de pencher la tête sous la douche et de diriger le jet d’eau (un peu chaude) en direction de l’oreille qui se retrouve en l’air, puis inversement. La chaleur va aider à évacuer le surplus. A ne pas reproduire si vous êtes sensible à l’eau dans les oreilles.

 

3) Coloration des cheveux

Le henné est la meilleure option, car il est beaucoup moins cher qu’une coloration chimique, il contient bien moins de produits nocifs et permet d’entretenir la santé des cheveux en même temps. Il faut doser la quantité de poudre en fonction de la longueur des cheveux, faire chauffer de l’eau jusqu’à frémissement, mélanger les deux et attendre 30 minutes que ça refroidisse. Si l’eau est plus chaude et/ou le temps d’attente plus long, ça permet de bien libérer les pigments de coloration.

 

4) Peaux mortes

Facile, il suffit de prendre une douche bien chaude un peu plus longtemps que d’habitude pour un effet “hammam”. Ensuite, on se savonne avec un savon noir solide, puis on se rince et enfin on se frotte la peau avec un gant Kessa. Les peux mortes vont ainsi partir toutes seules.

 

5) Recettes simples

  • Parfum : On ajoute à une base des huiles essentielles ou une fragrance, on agite un peu et c’est prêt !
  • Masque visage (ou cataplasme) : argile verte + eau
  • Maquillage : Il est possible de faire son maquillage maison avec des produits bio. Par contre, la tenue dans le temps ne sera peut-être pas aussi longue qu’avec un maquillage de professionnel. Il serait intéressant de se tourner vers les marques de maquillage bio tel que Zao, Avril, Logona, etc.
Mes recettes DIY pour les cosmétiques
4.7 (93.33%) 3 votes