6 min de lecture

Cinquième épisode de notre série consacrée à la lutte contre l’utilisation des produits chimiques dans nos logements. Après la cuisine, je vais parler ici des cosmétiques. Véritable source de produits toxiques provenant de l’industrie pétrolière, c’est un sujet important car dans bien des cas, c’est du plastique que vous vous mettez sur la peau sans vous en rendre compte. Cela peut entraîner des réactions cutanées intenses type allergies ou irritations. L’idéal, c’est de passer aux cosmétiques Bio, naturels et faits maison.

 

La peau

1) Une barrière perméable

La quasi-totalité des cosmétiques sont utilisés au contact de la peau et des cheveux. Il est utile de rappeler que la peau est un émonctoire secondaire du corps humain. C’est-à-dire qu’elle aide à la détoxification de notre organisme en évacuant les déchets vers l’extérieur quand les émonctoires principaux (foie et reins) ne marchent pas correctement. La transpiration permet également d’évacuer certains déchets en plus de son rôle de régulation thermique. Donc si des substances peuvent traverser la peau de l’intérieur vers l’extérieur, c’est que l’inverse est aussi possible.

 

2) Équivalente à une paroi du système digestif

Il y a une continuité physique entre la peau et les parois internes du système digestif (bouche, œsophage, estomac, intestins, côlon). Un aliment digéré dans les intestins reste à l’extérieur de notre corps, seuls les nutriments qui passent dans le sang rentrent véritablement à l’intérieur. Toute la matière que nous mangeons et qui est finalement évacuée dans les excréments est en fait toujours restée à l’extérieur de notre organisme. Voilà pourquoi il faudrait considérer notre peau comme une porte d’entrée pour les nutriments.

 

3) Elle mange vos cosmétiques

Auriez-vous l’idée de manger vos cosmétiques ? Non bien évidemment. Et c’est bien là le problème. Comme la peau peut facilement absorber leurs molécules, une séance de maquillage équivaut quasiment à manger une partie de vos cosmétiques. Le raisonnement devrait être inverse, c’est-à-dire qu’on devrait appliquer sur la peau uniquement des produits qu’on pourrait manger par ailleurs (exemple : masque du visage à la purée d’abricots). L’UFC Que Choisir a publié la liste de tous les composants chimiques dangereux qu’on peut retrouver dans les cosmétiques industriels, ainsi que leurs effets sur la santé. Je vous encourage à aller la voir afin de prendre conscience du problème.

 

Des produits naturels

1) Nettoyer

Oubliez les gels douches et les shampooings vendus à prix d’or en pharmacie ou en grandes surfaces, vous aurez moins de déchets plastiques. Adoptez plutôt l’authentique savon de Marseille à l’huile d’olive (ou le vrai savon d’Alep à 15-20% d’huile de baie de laurier si vous avez des problèmes de peau) pour nettoyer votre peau sous la douche. Le mieux, ce sont les savons fabriqués à partir d’huiles Bio, vierges et de première pression à froid. C’est encore meilleur si le savon a été saponifié à froid, car il sera alors moins agressif pour la peau et sera riches en actifs bénéfiques pour la peau. L’important, c’est de privilégier les produits qui affichent une liste d’ingrédients la plus courte possible.

Le démaquillage à l’huile végétale marche très bien et apporte un soin supplémentaire à votre peau.

 

2) Hydrater et nourrir

Les cheveux et la peau ont besoin d’être hydratés et nourris, or ce n’est pas du tout la même chose. L’hydratation se fait par l’eau et le nourrissage par le gras. Il existe plusieurs solutions possibles en fonction de votre type de peau et de cheveux. Par exemple, le gel d’aloe vera est très réputé pour hydrater et l’huile de noix de coco est très connue pour nourrir.

Ma compagne a trouvé un livre très intéressant sur le sujet, il s’agit de « Layering, secret de beauté des Japonaises » de Elodie-Joy Jaubert. Elle donne plein d’astuces pour prendre soin de sa peau au naturel avec plein de recommandations par rapport aux produits à utiliser. Elle a également sortie deux autres livres pour prendre soin des cheveux (J’aime mes cheveux – Tous les soins de beauté au naturel) et pour régler les problèmes de peau type boutons et points noirs (Secrets d’une peau nette).

  • Acheter ces livres sur Amazon (liens affiliés) :

                    

3) Colorations capillaires

Mesdames, s’il vous plaît, arrêtez d’abîmer vos si beaux cheveux avec toutes ces colorations chimiques à base d’ammoniac ou d’eau oxygénée. Ces traitements sont hyper agressifs pour vos cheveux et votre cuir chevelu. Difficile après ça d’avoir des cheveux en bonne santé. Il vaut mieux passer aux colorations végétales contenant moins de produits toxiques. Parmi les solutions naturelles, le henné me semble être le meilleur choix, car il apporte un soin réparateur aux cheveux en plus de les colorer. Faites attention à la liste des ingrédients, car certains fournisseurs de henné le combine avec des traces de produits chimiques pas très sain pour améliorer ses performances de coloration.

Il faudra faire plusieurs colorations rapprochées durant la période de transition du chimique au henné afin que vos cheveux s’habituent et soient bien imprégnés de la nouvelle couleur. Ensuite, vous pourrez plus espacer. Au final, cela vous reviendra moins cher car vous ferez des colorations moins souvent et le henné est bien moins coûteux que les colorations à base d’ammoniac. Ma compagne a trouvé un bon fournisseur de henné qui propose un produit de qualité sans ajout de produits chimiques. Je le mentionne dans le paragraphe ci-dessous.

 

4) Cosmétiques faits maison

Le top du top, c’est d’acheter des ingrédients naturels et de fabriquer ses cosmétiques chez soi. Il existe plusieurs solutions pour trouver un vendeur spécialisé dans la vente de produits de qualité. Ma compagne et moi avons été séduits par l’e-shop d’Aroma-Zone. Vous y trouverez un choix très large de produits naturels, souvent Bio, fabriqués dans le respect du produit et des producteurs locaux. Chaque produit vendu est accompagné d’une fiche explicative extrêmement bien détaillée sur la récolte, la fabrication, les propriétés et les idées d’associations avec d’autres ingrédients.

Ils vendent également beaucoup d’ustensiles et de contenants vides pour aider à la fabrication maison de vos cosmétiques. Cerise sur le gâteau, ils mettent gratuitement à disposition des internautes tout un tas de recettes de fabrication maison pour vous accompagner dans vos réalisations. Vous pouvez également faire votre maquillage maison. Ils ont une boutique physique à Paris, mais leur activité principale est sur leur site internet.

Donnez-moi dans les commentaires ci-dessous votre retour d’expérience par rapport à votre vendeur préféré de cosmétiques naturels, svp. Je suis curieux de connaître vos bonnes adresses.

 

La suite

Cet article étant déjà bien rempli, je vais lister toutes les recettes DIY (Do It Yourself = fait maison) que j’utilise chez moi dans ma prochaine publication.

Stop aux produits chimiques #5 : les cosmétiques
5 (100%) 1 vote