6 min de lecture

Très prisés de nos jours, les excitants à base de caféine ont des effets notoires sur notre santé qu’il ne faudrait pas négliger. En effet, le coup de boost apporté n’est que temporaire et on en ressort généralement plus fatigué qu’au départ. Cela entraîne un cercle vicieux de consommation d’excitants qui à terme peut aboutir à de graves problèmes médicaux. Pour éviter cela, il faut rester raisonnable et maintenir une consommation modérée.

(Avertissements : Je tiens à préciser que tout ce que je vais partager avec vous est à appliquer en plus de vos prescriptions médicales. Demandez toujours l’avis d’un professionnel de la Santé si vous avez un doute ou si vous voulez savoir si mes conseils sont compatibles avec votre situation personnelle. En effet, chaque être humain étant unique, le fonctionnement physiologique du corps peut facilement varier d’une personne à l’autre.)

 

La fatigue

C’est généralement quand on se sent un peu mou qu’on décide de boire un café ou un thé afin de se donner un petit coup de fouet et retrouver de l’énergie pour continuer notre tâche du moment. Ce ne sont pas les molécules excitantes (caféine / théine) qui apportent elles-mêmes l’énergie, c’est en fait le corps qui va puiser davantage dans ses réserves d’énergies au contact de celles-ci.

Le soucis, c’est que ce genre de boissons ne contient pas beaucoup de nutriments permettant au corps de refaire ses réserves d’énergie. Voilà pourquoi le thé et le café sont appelés « excitants non-compensés », c’est-à-dire qu’ils ne compensent pas l’énergie puisée dans votre corps. Du coup, quand les effets de la caféine ou de la théine se sont dissipés, votre corps se retrouve dans un état de fatigue plus avancé qu’avant de boire votre café ou votre thé.

En se sentant plus fatigués après coup, beaucoup de gens vont reprendre une dose de ces excitants afin de retrouver la pêche temporairement, jusqu’à sentir à nouveau la fatigue. Et rebelote. C’est un cercle vicieux sans fin qui peut entraîner des accoutumances et une augmentation progressive de la consommation quotidienne d’excitants.

Si vous prenez l’habitude de consommer plusieurs fois par jour ce genre de boisson, vous allez insidieusement évoluer sur le moyen-long terme vers un état général de grande fatigue (plus vous en consommez et plus vous serez fatigués).

Voilà pourquoi je pense qu’il vaut mieux travailler en amont sur les causes de la fatigue initiale et régler ce problème à travers une meilleure hygiène de vie. Cependant, je ne suis pas partisan de la suppression totale d’un aliment pour des raisons de santé. Je vous recommande donc d’en réduire le plus possible la consommation, notamment parce que ces boissons sont acidifiantes. Pour bien dormir, évitez d’en boire après 17h00. Je tiens également à vous donner ci-dessous quelques clés pour consommer une boisson de qualité.

 

Bannir les accompagnements

Lorsqu’on boit un thé ou un café par exemple, on l’associe souvent avec un peu de sucre, de lait, de crème, de chocolat ou de pâtisseries. Ce sont avant tout ces accompagnements qui ont un effet négatif sur notre santé. Je vous renvoie à mes deux articles consacrés au lait et au sucre pour plus de précisions. La première chose à faire est donc de bannir ces accompagnements.

 

Pas trop chaud

D’une manière générale, il faut éviter de consommer régulièrement des boissons très chaudes (plus de 65°C) car cela peut favoriser le cancer de l’œsophage.

 

Le café

Le café de bonne qualité contient un peu d’antioxydants sous forme de polyphénols et de bioflavonoïdes. Il vaut mieux privilégier à l’achat des grains de café entiers, sous forme naturelle, plutôt que des produits industriellement transformés (poudre, lyophilisé, décaféiné, etc.). La culture du café consomme beaucoup de pesticides, donc privilégiez le bio. Essayez de trouver un café cultivé en zone forestière pour ne pas encourager la déforestation locale (il paraît que ce genre de café a un meilleur goût). En général, on est plus facilement contenté par une petite quantité d’un aliment savoureux, là où il faudrait avaler une plus grande quantité d’aliments fades.

Un café noir, très torréfié, contiendra moins de caféine et sera plus concentré en antioxydants. Pour avoir le maximum d’arômes, il vaut mieux moudre les grains de café au dernier moment, juste avant de préparer la boisson. Des grains de café moulus grossièrement donneront une boisson contenant moins de caféine que si les grains avaient été moulus finement. De même, La boisson contiendra plus de caféine s’il y a eu un temps d’infusion long (cafetière à filtres). Donc privilégiez les Expresso pour avoir moins de caféine.

Pourquoi réduire la quantité de caféine ? Parce qu’elle entraîne un pic élevé de stimulation sur une courte durée. Cela en fait le meilleur moteur du cercle vicieux dont on a parlé au début, à propos de la fatigue. Si vous buvez énormément de tasses par jour, essayez de diminuer au moins jusqu’à 4 tasses par jour, puis si possible moins.

 

Le thé

La théine n’est que de la caféine mélangée aux tannins spécifiques du thé. Ces tannins vont ralentir l’absorption de la caféine, ce qui explique la particularité de la théine. Celle-ci entraîne une stimulation moins forte que le café, mais sur une durée plus longue. Le thé est donc moins sujet au cercle vicieux évoqué plus haut. Cependant, le thé contient des principes actifs, ce qui explique historiquement sont utilisation en Asie comme médicament naturel en phytothérapie. Les vertus du thé sont très connues de nos jours et beaucoup de monde en consomme chaque jour. De mon point de vue, ceci est une erreur car normalement, on ne consomme un médicament que si l’on est malade, pas quand on est en bonne santé.

Il existe différents types de thés, selon qu’ils ont subits une oxydation ou une fermentation plus ou moins longue. Par exemple, un thé noir est très oxydé alors qu’un thé vert est peu oxydé. Pour la préparation, le thé noir a besoin d’une eau plus chaude et d’une infusion plus longue, alors que le thé vert appréciera une eau moins chaude et une infusion moins longue (ces données sont généralement indiquées sur l’emballage de votre thé). Pour un thé donné, on stipule souvent un intervalle de temps d’infusion au lieu d’une durée fixe. Votre thé sera plus chargé en théine s’il a subi une infusion courte. Au contraire, celui-ci sera moins chargé en théine s’il a subi une infusion longue et contiendra alors plus de tannins utiles pour la digestion. Ce sont les thés verts bio qui sont les plus intéressants pour la santé, surtout s’ils viennent du Japon.

 

Maté & Guarana

Très populaires en Amérique du Sud, ces deux plantes contiennent également de la caféine, donc à consommer avec modération. Je ne suis pas familier avec ces plantes-là. Si vous avez des informations sur elles, mettez-les en commentaires svp.